Le jour où j’ai sauté en parapente…

Le jour où j’ai sauté en parapente…

J’ai fêté mon anniversaire en Colombie cette année et comme vous le savez j’ai passé le week-end dans la région du Choco avec Paul, Lise et Vincent. Je n’aurais pas pu rêver meilleur endroit pour le célébrer…

Et pour prolonger encore plus le plaisir (ouais on peut appeler ça un mois-anniversaire), Paul m’a offert un vol en parapente le dimanche suivant.

Je vous raconte…

Levés aux aurores (ce cadeau vaut bien un petit sacrifice), nous partons en direction de San Felix, une commune au nord de Medellin. 1h45 plus tard nous arrivons à l’école de parapente et les choses sérieuses commencent…

On nous explique les consignes de sécurité puis on nous demande de nous rendre sur la colline au-dessus pour s’équiper et décoller. On fait alors rapidement connaissance avec nos pilotes et on s’équipe…

Bon là on vous avoue qu’on fait déjà un peu moins les malins.

 

Vol - Parapente - Medellin - Parenthèse Colombienne
Oui oui c’est bien un derrière de chien sur la photo… On l’encadrera pas forcément celle-là !

 

Vol - Parapente - Medellin - Parenthèse Colombienne
Vue depuis les hauteurs de Medellin, quelques minutes avant le vol en parapente

 

Le décollage est simple : tu cours jusqu’à ne plus toucher terre… alors je ne sais pas si c’est que le vent était favorable ou que mon pilote a assuré, mais je ne fais que 3 pas avant de me sentir quitter le sol… Et là, c’est juste incroyable…

Je ne saurais pas vous décrire le sentiment que ça fait mais j’ai adoré ! Après quelques instants, un oiseau vient voler juste sous mes pieds et là je réalise que (cul-cul land arrive attention) je suis juste comme lui, je vole… sans moteur…

Mon pilote m’explique ensuite que nous devons rechercher les courants chauds qui nous feront prendre de l’altitude. Au bout de quelques minutes, on se retrouve au niveau des nuages…

 

 

Après 15 minutes de vol j’aperçois Paul atterrir en dessous de moi. Mon pilote me prépare pour l’atterrissage, le seul truc que je dois faire c’est lever mes jambes en l’air le plus possible (ouais alors l’atterrissage en marchant façon Mary Poppins, c’est que dans les films, en vrai, à deux tu atterris forcément sur ton derrière^^).

Seul souci, on est encore un peu haut et au moment de se poser, le pilote juge qu’on est trop instable et renonce.

Je ne pouvais être plus chanceuse puisque cet atterrissage avortée m’offrira 25 minutes de vol supplémentaire ^^

 

Vol - Parapente - Medellin - Parenthèse Colombienne

 

Finalement le premier spot d’atterrissage étant trop compliqué à atteindre, nous nous posons un peu plus bas dans la vallée à Bello et un taxi nous remonte à la base.

Une super expérience que je ne suis pas prête d’oublier… et que je peux maintenant rayer de ma Bucket List 😉

À très vite pour la suite !

Merci pour ce superbe cadeau, je suis comblée d’avoir en plus pu le partager avec toi 😀



1 thought on “Le jour où j’ai sauté en parapente…”

  • Bon alors moi j’avoue, je passe mon tour sur ça… trop flipette 😀 Mais tu m’impressionnes !!! Ça devait être incroyable à vivre…

    PS : la photo du chien, j’étais justement en train de me dire que c’était trop drôle ce cul de clebard au milieu de la photo avant de lire ta légende ! =P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *