Le top 5 de la loose à la ferme !

Le top 5 de la loose à la ferme !

Voilà maintenant plus d’un mois que nous travaillons dans une ferme en Australie. Dans l’ensemble tout se passe bien et on s’est plutôt assez bien adapté à la vie de nos hôtes (douche + lavage de cheveux en 2min 57 montre en main, je suis prête pour les JO !).

Cependant pour tout vous dire, on a fait quelques boulettes dont on rigole aujourd’hui mais qui nous ont parfois fait un peu paniquer sur le coup.

Maintenant qu’on assume on partage avec vous les meilleures !

Loose #5 

Une des taches récurrentes ici est de s’occuper des plantes et du jardin. Ayant à peu près autant la main verte qu’un manchot (pardon !), ça n’a pas toujours été facile pour moi. Il y a environ 3 semaines, après des heures de désherbage intensif, j’appelle mon hôte, toute fière de lui montrer son nouveau jardin. En voyant sa tête j’ai finalement compris que j’avais laissé pas mal de mauvaises herbes mais surtout que j’avais arraché certaines de ces sublimes plantes anglaises… L’avantage c’est que maintenant je sais replanter !

 

Loose #4

Petite remise en contexte : nous nous apprêtons à acquérir un van pour sillonner les routes australiennes et notre hôte nous propose de nous entraîner à conduire avec sa voiture (faut un temps pour comprendre où se trouve le volant alors pour conduire à gauche je ne vous raconte pas !). Nous sommes 3 dans le véhicule et Ludo, aux commandes, maîtrise plutôt pas mal. Notre hôte, impressionnée, nous parle de nous prêter sa voiture afin d’être un peu plus indépendants. Visiblement troublé par le doux rêve de pouvoir s’échapper de la pampa dans laquelle nous vivons depuis un mois, Ludo a choisi ce moment là … pour rouler à droite. Bon du coup on attend toujours qu’elle nous prête sa voiture.

 

Loose #3

4ème semaine à la ferme et notre hôte nous demande de faire sortir la Valérie Damidot qui est en nous (elle ne l’a pas dit tout à fait comme ça) et de repeindre quelques barrières. Elle nous précise qu’il faut faire attention à la peinture : elle n’est pas bio (foutu bio), il faut donc éviter de faire les gros sagouins d’en mettre partout. Tout se passe bien, je maîtrise et même que je ne colorie pas en dehors des traits ! Malheureusement je n’ai pas anticipé les lois de la physique, et mon pot de peinture posé en pente .. se renverse dans l’herbe ! En totale panique j’ai creusé et j’ai enlevé la terre pleine de peinture histoire de ne pas contaminer l’herbe !

 

Loose #2

2ème semaine à la ferme, on commence à bien comprendre ce qu’on doit faire, on prend même des initiatives. En effet, on s’aperçoit que la baignoire qui sert d’abreuvoir pour les vaches est tellement sale qu’on n’en voit plus le fond. On décide de la vider et de la nettoyer. Pour cela, on déploie toutes nos forces (bon ok, surtout Ludo) pour parvenir à renverser cette baignoire pleine d’eau et la vider. Bien entendu, on a fini par se rendre compte qu’il suffisait d’enlever le bouchon du fond… Au moins on s’est fait les biceps (bon oui d’accord seulement Ludo) et on a fait marrer les vaches !

 

Loose #1

Nos hôtes pompent l’eau d’une mare qu’ils stockent dans une citerne en haute de la colline pour alimenter la totalité de la ferme. L’eau est donc quelque chose de très précieux auquel il faut faire très attention (mes cheveux et leurs 2min57 quotidiennes de ration d’eau peuvent en témoigner). Ludo est envoyé sur la dite colline pour aller nettoyer la forêt enlever les ronces et les fougères à la main. Au bout d’une heure d’efforts et de sueur, il décide de s’aider d’une espèce de fourche pour enlever les ronces les plus récalcitrantes. Il voit alors une ronce à quelques centimètres du tuyau d’eau qui alimente la ferme. Après quelques secondes d’hésitation, il juge que ça passe (vous voyez le désastre venir hein) et s’occupe de la ronce avec la fourche. Bon alors en effet, vu de plus près, ça ne passait pas … Panique à bord chez nos hôtes qui courent couper l’arrivée d’eau au tank et s’imaginent déjà perdre toute leur eau (nous on s’imaginait plutôt perdre notre toit). Une fois l’affolement passé, on nous explique que Ludo est l’heureux 44ème woofer à percer le tuyau et qu’au moins on va apprendre à dire “joint” en anglais et à réparer !

 

Voilà pour les loose de la ferme mais quelque chose me dit (sûrement mes deux mains gauches) qu’il y en aura d’autres d’ici le départ !

Enregistrer



4 thoughts on “Le top 5 de la loose à la ferme !”

  • Dommage qu’il n’y ait pas la Loose du gars qui met du fumier autour du piquet pour le faire pousser, parce que là c’est du High Level, du Pignon champion du monde… LOL

  • Bien vu le Papou et surtout bien d’accord avec toi. Je décerne à Ludo la Loose number One ! C’était peut-être pas la plus stressante mais vu de loin elle nous a bien fait rire. Bientôt le départ pour vous deux vers de nouvelles aventures, alors bonne route (à gauche ! Ludo à gauche !) dans l’attente de vos news et attention aux Kangourous ! Biz à vous 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *