Quadra Island, ou quand la vie te fait de beaux cadeaux

Quadra Island, ou quand la vie te fait de beaux cadeaux

Vous est-il déjà arrivé de trouver l’enchaînement de certains évènements plutôt incroyable ? Vous savez, ceux qui vous ont conduit dans un lieu magique ou vous ont fait rencontrer des gens qui font à présent partie intégrante de votre vie ou s’inscrivent parmi vos plus beaux souvenirs ? Il s’en serait parfois fallu de peu de passer à côté et pourtant, la seule idée de les avoir ratés vous paraît aujourd’hui impensable… C’est ce qui m’est arrivé avec Donna qui m’a hébergée quelques jours sur Quadra Island, une petite île à l’est de l’île de Vancouver.

Alors commençons par le commencement…

Fin juillet, il était l’heure pour moi de quitter la super team de Soule Creek Lodge et de remonter petit à petit vers le Yukon. Avec Manon qui devait passer quelques jours à Vancouver avant de rentrer en France, nous décidons de rallier Victoria en stop un vendredi matin. La veille, alors que nous étions en énième balade à la recherche d’un ours (eh ouais plutôt classes les passe-temps au Canada hein), nous tombons sur Big Mike. Big Mike est un ami de nos hôtes et nous avait pris en stop plusieurs fois quand nous étions coincés sous la pluie à 3km du Lodge (les aventurières de l’extrême que voulez-vousˆˆ). Alors qu’on lui fait part de nos plans, il nous propose de profiter du déplacement d’une de ses amies à Victoria le lendemain matin. Yihaaaaaaa ! Pas besoin de galérer avec des panneaux en carton et nos sacs de 15 tonnes.

Le lendemain matin, nous embarquons donc pour deux heures de route en direction de Victoria. Dès que je retrouve du réseau, je contacte Casey, un canadien qui proposait un covoiturage pour le nord de l’île sur un site connu ici, “Poparide”. N’étant pas sûre d’être à Victoria dans les temps, j’avais attendu le dernier moment pour l’appeler.

Un aurevoir à Manon et une course sur 500m avec sac à dos de 12 kilos plus tard, j’embarque encore essoufflée à bord de la voiture de Casey en compagnie d’une autre canadienne qui partageait ce covoiturage.

Le trajet se passe bien, tellement bien que Casey me propose de me déposer plus loin que prévu pour la nuit et de me récupérer le lendemain matin pour l’accompagner chez sa mère qui habite sur Quadra Island.

Toute contente, j’accepte et je profite de la fin de journée à Cumberland avec Noé, un français que Casey a aussi déposé là.

 

 

Photo garantie 100% sans filtre

 

Le lendemain matin, Casey me récupère et après une petite heure de route nous prenons le ferry pour Quadra Island. Donna, sa maman vient nous récupérer et je sens tout de suite qu’elle a le cœur sur la main et beaucoup à m’apprendre. Après m’avoir fait découvrir le petit village dans lequel elle habite, elle m’emmène avec Casey à Rebecca Spit un lieu très apprécié des locaux.

 

 

 

 

Le soir même elle me propose de m’héberger quelques jours, jusqu’à la date de départ de mon premier ferry pour le Yukon. Bouche bée devant autant de générosité, je finis par réussir à articuler un “yes” et m’installe pour deux nuits dans la petite cabane au fond de son jardin (Francis sort de ce corps !)

 

 

Rose qui vient régulièrement rendre visite à Donna

 

 

En plus de m’avoir fait rencontrer ses amis, sa famille et m’avoir baladé un peu partout sur l’île, Donna m’a présenté à  deux de ses amis qui occupaient sa petite maison sur la plage pendant quelques jours. Cynthia et Dave m’ont alors emmené avec eux pour une rando autour de Mortlake,un peu plus au nord de l’île…

 

 

 

 

La générosité de Donna n’ayant pas de limites, elle m’a également proposé de passer deux nuits dans sa maison au bord de la plage, une fois Cynthia et Dave partis. Je vous avoue que même encore aujourd’hui je n’ai pas de mots pour décrire ce lieu hors du commun…

 

 

 

 

 

Vous imaginez bien qu’au moment de la quitter, je ne faisais pas la fière…

Deux ou trois larmes plus tard, sur le ferry,  j’ai enfin réalisé à quel point j’avais été chanceuse de rencontrer cette femme incroyable qui m’a ouvert sa maison, m’a fait confiance et m’a offert le privilège de partager un petit bout de sa vie.

Et quand je repense à la succession chaotique d’évènements qui m’ont amené jusqu’à elle, je me dis que quelque part ça devait bien être écrit !

Encore une belle parenthèse que je ne suis pas prête d’oublier…

 



3 thoughts on “Quadra Island, ou quand la vie te fait de beaux cadeaux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *