Près du cercle polaire dans le parc de Tombstone

Près du cercle polaire dans le parc de Tombstone

Pendant mon helpx dans le Yukon chez Didier le musher, j’ai eu la chance de rencontrer Pierre, un français en PVT au Canada installé depuis quelques mois à Whitehorse. Cet amoureux de grands espaces et de randonnées m’a hébergée pendant une semaine et m’a proposée de l’accompagner en expédition dans le parc national de Tombstone dans le nord de l’état avec ses amis Marie, Angélique et Charlélie. Venez je vous emmène en week-end…

 

Nous sommes partis de Whitehorse le vendredi matin aux alentours de 6h afin d’arriver en début d’après-midi à Dawson City, ville du nord du Yukon proche du parc de Tombstone. Après un lunch bien mérité, nous décidons de découvrir la ville : pendant que Marie, Charlélie et Angélique vont visiter le musée dédié à Croc-Blanc, je pars en balade avec Pierre de l’autre côté de la rivière faire du repérage pour notre camping du soir.

 

 

 

Après avoir installé nos tentes, grignoté et bu un petit verre pour se réchauffer, nous avons retraversé la rivière en ferry pour aller passer la soirée dans le Sourdough Saloon.

La spécialité du bar ? Le Sourtoe Cocktail ! Quésako ? Accrochez-vous à vos estomacs, il s’agit d’un verre d’alcool (rhum, whisky, tequila, etc. c’est vous qui choisissez) dans lequel on plonge… un orteil momifié ! Whaaaaaat ? Oui vous avez bien lu. En buvant votre cocktail, il faut que l’orteil touche vos lèvres pour entrer dans le club des « Sourtoe » et obtenir votre certificat ! Hummm !

Marie, Angélique et Charlélie ont relevé le défi…

 

 

 

Après une nuit plus que fraîche, Mathilde ma copine de voyage en ferry nous a rejoint et nous avons levé le camp pour prendre la direction du parc.

Premier défi de taille, emprunter la Dempster Highway, une autoroute légendaire qui relie le Yukon aux Territoires du Nord mais dont le revêtement peut laisser perplexe : de la terre et des graviers (et des tonnes de trous ^^). Pourquoi cela ? Eh bien parce qu’à des latitudes pareilles c’est à peu près aussi utile de bétonner une route que de vendre des tongs dans une station de ski…

Pierre a été le premier à tester ses talents de conducteur de l’extreme sur cette voie.

 

 

 

Alors au début on était très concentré sur les trous souvent camouflés par les flaques d’eau et puis petit à petit, ce sont les paysages qui ont fini par accaparer notre attention…

 

 

 

Après avoir installé nos tentes dans le camping, nous sommes partis pour une petite randonnée tous les 6. On a tous été d’accord sur un point : le décor nous a donné une grosse claque !

Dans cette partie du Yukon les sapins font place à des paysages de toundra arctique et c’est vraiment sublime.

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette belle balade, nous sommes revenus sur notre site de camping pour le traditionnel apéro ! L’humidité est moins présente que la veille mais on comprend que la nuit va être froide, genre vraiment froide…

 

 

 

Alors qu’on se réchauffait tranquillement dans la petite maisonnette en bois équipée d’un poêle au milieu du camping et qu’on était tous occupé à mettre une raclée à Pierre au 750 jouer tranquillement, on s’est mis à apercevoir une lumière verte à l’extérieur… oui les aurores boréales avaient décidé d’être de la partie ! Comme des gosses un matin de Noël on s’est mis à crier et sauter dans tous les sens ^^

Faut dire que le spectacle était tout simplement magique…

 

Sorry d’avance, les photos ne rendent pas le quart du tiers de la moitié de la beauté des aurores boréales…

 

 

 

 

Après avoir profité pendant plus d’une heure du show, nous avons décidé d’aller nous coucher… dans la maisonnette en bois près du feu. Sage décision puisque le lendemain matin on a découvert qu’il y a avait de la glace jusque dans l’intérieur de nos tentes ! (Et on était au mois d’août !)

 

 

Après un bon petit déjeuner, on est parti se faire une dernière petit rando avant de rentrer sur Whitehorse. On a profité d’une balade organisée par des géologues (de vrais cracks !!) pour en apprendre plus sur le parc, sa formation et son évolution à travers les siècles.

 

 

 

 

Après avoir fait la route en sens inverse et déposé Mathilde à Dawson, nous avons tranquillement (5 heures plus tard tout de même) rejoint Whitehorse.

À très vite pour la suite !

 

Merci la team de l’extrême pour cette belle expédition ! Profitez-bien de Whitehorse et passez le bonjour aux aurores boréales de ma part 😉
Pierre mille fois merci pour ton hospitalité et ces supers moments passés avec toi entre dégustation de caramel et discussions passionnées sur le monde 🙂

 

 

 



3 thoughts on “Près du cercle polaire dans le parc de Tombstone”

  • Oooooooooooh des aurores boréales !!! C’est un régal à voir hein ?? J’ai sauté partout quand j’en ai vu en Islande. J’ai même versé une larme en les voyants, ça a un truc un peu magique je trouve. En tous cas, tes photos sont superbes, ça me fait rêver et j’espère qu’un jour je repartirai au Canada !

    PS : tu as goûté le sourtoe ??? Vu que tu ne précise pas =P

  • J’ai grâce à toi, pu replonger dans ses magnifiques souvenirs … Merci pour ton énergie et ta bonne humeur communicative. Je suis heureux et très chanceux d’avoir croisé ta route, à un de ses jours pour une revanche au 750 !!! Jusque là, ne change pas et prend soin de toi !

Répondre à Chicky Poo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *